CHAPITRE 1




Salut, je m’appelle Teo. Je ne comprends rien à ce qui se passe. Depuis que ce manipulateur de VK a fait main basse sur la ville, tout part en vrille autour de moi. La loose ! Dévastée par une maladie dégénérative et l’abus de « meds » destructeurs fabriqués par une sale usine, ma mère Grace va de plus en plus mal. Dépassée par les événements, elle gère plus rien à la maison et ne donne même plus l’heure ! Jenna, ma sœur jumelle, est hyper chiante avec moi, toujours sur mon dos. Je ne reconnais même plus mes potes, Josh et Roger, qui ont tellement changé. Tout me gave grave... L’ambiance mortelle au bahut, mon quartier qui se dégrade, la nature HS, mes copains qui n’en sont plus, ma vie qui fout le camp… Bienvenue à Urbansville, là où j’habite ! Tout le temps là, autour de moi, partout, la violence. Comme un sale serpent venimeux. Surtout le soir. Au moment du couvre-feu. Oui, parce qu’il y a un couvre-feu dans cette ville ! Un couvre-feu qui t’interdit de sortir de chez toi, si tu ne veux pas te faire arrêter par la police, ou attaquer par les gangs de rue. Depuis des mois, je vois les gens changer, devenir agressifs comme des bêtes sauvages, ou abattus comme des robots sans vie. Ça fait des semaines que mon pote Josh a pris la tangente. Il n’est plus le même, et ne vient presque plus en cours... Dire qu’avant, on était comme les 2 doigts de la main. Les meilleurs potes du monde …

J’ai vraiment trop les boules ! Tout le monde déconne à pleins tubes. Ils sont comme des machines, n’ont plus de force, plus de goût à rien. Ils répètent non stop des gestes débiles dictés par des gros durs soumis à VK. Une fois qu’ils ont trop servi, ils tombent malades et sont foutus dehors. Comme de vieux mouchoirs. « Merci, vous avez bien servi, maintenant c’est out ! Dehors ! Cassez-vous, vous ne valez plus rien, que dal. Pas le droit de vivre ! » C’est exactement ce qui est en train d’arriver à ma mère. Épuisée par des années de travail à l’usine de la ville qui fabrique ces « meds » de merde, elle est en train de clamser à petits feux. C’est Jenna, ma sœur, qui la remplace pour couvrir ses heures à l’usine. L’état de ma mère ne cesse de s’aggraver. Je flippe, j’ai peur qu’elle meurt comme tant de personnes ici !

Soudain, la sonnerie stridente du bahut résonne dans la cours. La pause déj est finie. Il faut que je rejoigne les autres en cours. Je n’ai pas envie d’y aller. Je déteste ce bahut que nous appelons entre nous « la brain prison ». Parce que le lavage de cerveau ici, ils connaissent par cœur, grâce à ce gros nase de Marc Sadier (MS), le proviseur ! Il faut dire qu’au bahut, c’est un vendredi pourri. Tout est parti en vrille à cause de ce cinglé de Roger qui a pointé un pistolet sur la tempe de Paige ! Un flingue sur la tempe d’une fille qui est l’intello de la classe. Paige la « geek », ma pote de la petite école. Une bouffeuse de codes qui vient juste de nous dégoter un nouveau langage crypté, pour qu’on puisse discuter sur les réseaux sociaux sans risque de se faire choper par le gouvernement. La 1ere qui a vu l’agression en direct, c’est une nouvelle. Elle s’appelle Rose. Un canon, qui ne vient pas souvent en cours. Devant cette scène surréaliste, elle a dégainé son portable, pris une photo qu’elle a postée dans la foulée à grand renfort d’émoticônes. Pas folle la guêpe, et surtout pas question d’éveiller les soupçons ! Résultat ? Tout le monde était rivé à son écran pour mater la scène ! Mais comme tout ce qui se passe ici, personne n’a osé prévenir les surveillants, ni dire à ce barge de Roger d’arrêter son petit jeu. Dire que ce gars, un de mes bons potes s’est vanté que le pétard n’était pas un vrai. Comme si c’était écrit sur le canon du flingue ! Paige est maintenant à l’infirmerie, sous le choc. Elle a sans doute cru qu’on l’avait balancée pour ses activités de hackeuse… Roger lui, n’arrête pas de crâner devant les autres parce qu’il a terrorisé une pauvre fille avec un pistolet. Le con ! À croire que ça lui donne l’impression d’être un gros caïd.



 Postes récents

Archive

Follow Us

  • YouTube - Grey Circle
  • Facebook - Grey Circle
  • Facebook - Grey Circle
  • Instagram - Grey Circle