CHAPITRE 10


Je m’impatiente et coupe la parole de Wilde qui n’arrête pas de parler ! Moi : Cette vieille histoire avec le Messager du Mystère est bien jolie, mais ma mère est en train de mourir. M.O.U.R.I.R ! Merde ! Je n’ai pas le temps d’écouter toutes ces salades maintenant.

Hermès reprend calmement : Si ta mère est au bout du rouleau, c’est certainement parce qu’elle est complètement droguée par ces saletés de meds.

Je réplique : Et c’est justement pour ça qu’il faut que je trouve le gardien du parc ! Et pensant : Non, mais ils sont bouchés ou quoi, ces crasseux ?

Hermès demande alors à Wilde et à d’autres SDF de l’aider à appeler Herbie. À plusieurs, ils se lèvent pour former une ronde et lancent une sorte de long cri d’oiseau, à la fois ténu et puissant.

Quelques minutes plus tard, arrive un homme couvert de bijoux. Tous l’acclament joyeusement. Herbie s’approche de moi et me demande : Qu’est-ce que tu veux ?

Moi : Salut. Je me demandais si vous saviez où je peux trouver le Messager du Mystère?

Herbie: Tu n’y vas pas par quatre chemins, toi ! Eh bien… Peut-être oui peut-être non. Tu viens souvent au parc ? Moi : Pas vraiment. Mais qu'est-ce que ça peut faire ?

Herbie : Je m’occupe de ce parc depuis longtemps. Les gens devraient l’apprécier davantage. Tu passes du temps à te promener par ici ?

Moi : Euh... pas vraiment. Écoutez, je veux juste trouver le Messager du Mystère.

Herbie : Hum. Vous les ados… comme tous les gens dans cette ville… toujours dans l'urgence, absorbés dans vos pensées, sans percevoir ceux qui jalonnent votre chemin : les pierres, les plantes, les animaux…

Herbie s’arrête net et commence à me tourner autour. Il m’observe. Je me sens mal à l’aise.

Moi : Mais pourquoi vous me regardez comme ça, c’est tordu ?!

Herbie : Ha ! Mais non, gamin. Rien de ça avec moi !

Herbie : Comment tu t’appelles ?

Moi : Teo Savoy.

Herbie : Tu ne serais pas le fils de Grace ? Hum, une belle femme…, tu lui ressembles.

Moi : Mais… comment vous connaissez ma mère ?

Herbie : Eh bien, avant… je vivais quelques étages en dessous de chez vous. Ta mère et moi avions des connaissances en commun.

Herbie : Mais dis-moi, comment va-t-elle ?

Moi : Pas génial. Elle est vraiment très malade.

Herbie : Oh, je suis désolé d'entendre cela. Est-ce qu’elle va se remettre ?

Moi : Oui, quand je lui aurai apporté des médicaments ou rencontré le Messager du Mystère. Il a l’air de pouvoir guérir les gens, non ?

Herbie : Les meds sont mauvais. Il ne faut pas les prendre.

Moi : Je sais et pourtant, elle se sent mieux après les avoir pris.

Herbie : Peut-être, mais à long terme ils vont encore plus l’affaiblir.

Ces meds sont là pour préparer le terrain afin que certains esprits puissent entrer à l’intérieur de la personne. La personne est alors dénaturée… ce n’est plus elle qui pense, ressent, parle, veut et agit. Elle est comme morte, elle n’existe plus vraiment, elle ne fait plus rien, elle n’évolue plus, elle est juste enfermée, chloroformée.

Moi : Wow, c’est pour ça que le messager parlait de zombies, de morts-vivants. C’est urgent, je dois absolument rencontrer cet homme ! Il pourra aider ma mère !

Calmement, Herbie m’annonce qu’on ne rencontre pas le Messager comme ça.

Moi m’énervant : Putain, et moi comment je fais pour la sauver ?

Herbie : D’abord apprends à regarder les signes, le Mystère te parle à travers tout ce qui est autour de toi, il te guidera. Applique-toi aussi à élever ta Vibe ! Elle doit être haute pour entrer en affinité avec le Messager et le rencontrer. Qu’est-ce que tu crois !?

Moi : Quels signes ? Et c’est quoi ma Vibe ?

Herbie : L’univers est engendré par des fréquences vibratoires, la jeune génération ici les appelle Vibes. Toute chose émet des Vibes : ta pensée, ton regard, ta parole, tes sentiments, tes gestes, tes actes.

Moi : Alors, moi Teo j’émets une Vibe ?

Herbie : Oui et ces Vibes s’interpénètrent les unes aux autres. Il y en a des hautes et des basses. Et selon la loi des affinités, elles s’attirent ou se repoussent. Et crois-moi, si ta Vibe est basse, tu n’auras aucune chance de rencontrer le Messager !

Moi : Mais je suis pressé. Il n’y a plus une seconde à perdre. Merde, ma mère est en train de clamser !

Herbie : Désapprends, change ton mode de raisonnement, suis ton instinct, accepte de te laisser guider, alors tu feras sa rencontre… »

Moi : Je ne suis pas sûr de tout comprendre et avant de changer ma vision du monde, je fais quoi, moi, si Grace meurt ?

Herbie : Pour le moment, il faut te rendre sans attendre dans un lieu que je connais bien : un magasin fantôme qui déménage régulièrement pour ne pas se faire repérer. Là-bas il y a des médicaments naturels qui vont déjà permettre à ta mère d’aller mieux.

Moi : Vous ne pouviez pas le dire avant !


 Postes récents

Archive

Follow Us

  • YouTube - Grey Circle
  • Facebook - Grey Circle
  • Facebook - Grey Circle
  • Instagram - Grey Circle