CHAPITRE 14


On se met en route rapidement et on traverse les quartiers chauds de la ville basse, tout en continuant notre conversation.

Moi : Josh, tu n’es pas venu aux cours depuis un bon bout de temps…

Josh : Rien à foutre ! Personne ne se soucie de savoir si je manque quelques jours. De toute façon, ils sont payés, donc ça change rien pour eux. Et de toute façon, j’apprends rien qui me serve là-bas !

Roger : Dis, vous avez vu les contours du corps entouré à la craie ?

Josh : Difficile de manquer ça, non ? J'ai entendu dire que la cervelle du mec a été éjectée jusqu’à mi-hauteur de la statue ! Ha ha !

Moi : T’es malade, Josh ! Tu n’as pas toujours été comme ça. Mais qu’est-ce qui se passe, bordel ? Josh : Rien ! Ça va. Fais pas ta midinette !

Roger : Mec, il y a des tonnes de marchandises ! Ces gars-là obtiennent tout ce qu’ils veulent. Tu vas halluciner, et tu vas adorer !

Moi : Alors c’est quoi cet endroit ? Dites-en moi plus, je veux savoir.

Josh : Ouais, mec. Bien ! On dirait que tu commences enfin à avoir des couilles…

Josh ralentit et finalement nous arrivons à bon port.

Moi : Ça ressemble à l’entrée d’une ancienne banque.

Josh : Oui, toute foutue maintenant, mais ça a bien la gueule d’un truc officiel ?

Moi en regardant les graffitis : Y’a beaucoup de gangs par ici ? Josh : Oui, il y a ceux qui s’entraînent. Et les autres qui sont probablement allés se coucher il y a quelques heures. Ouais, ce sont des oiseaux de nuit sanguinaires ! Ils mettent le feu aux chats errants, t’y crois toi ? C’est le délire total. Josh s’excite et me pousse du bras, je découvre alors ses nouveaux tattoos.

Moi : Hé dis donc ! Mais tu as des tatouages ​​!

Josh : Tu les aimes ? Je fais partie de la tribu maintenant !

Moi : Ah ok…et par où on entre ?

Josh : Par ici, suivez-moi.

Nous arrivons dans un local sordide, rempli d’armes en tous genres et de mecs baraqués qui ont des sales gueules. Sur les murs balafrés se détachent de gros tags démoniaques et des obscénités.

Moi en chuchotant : Mon Dieu Josh ! C’est quoi cet endroit ?

Josh : Putain, t’as vu tout ce matos !? La grande classe !

Moi : La grande classe, tu déconnes ? Josh, ça pue ! On devrait se casser d’ici, vite fait bien fait !

Josh : Partir ? Mais c'est pile là où on doit être, mec. Ces gars-là ont le pouvoir, je te le dis ! Regarde autour de toi. Ils ne se font pas avoir, personne ne leur dit quoi faire. T’en as pas marre, toi, de ramasser

la merde ?

Josh et Roger ont l’air de se trouver dans leur élément, et moi je me demande ce que je fous là. Je n’ai qu’une envie : me barrer ! Je sens que les choses peuvent mal tourner. Je ne veux pas apprendre quoi que ce soit de la part de ces mecs de gangs.

Josh reprend : Pas de soucis, ils sont avec VK. Putain Teo, pendant deux secondes, arrête juste d’être une p’tite peureuse et ouvre les yeux, nom de Dieu ! Mate un peu, c'est la vraie classe. Je vais même te donner un tuyau. Ici, tu es l’agneau ou le loup ! A toi de choisir !

Moi : Je ne veux rien avoir à faire avec tout ça. C'est complètement barge. Ces mecs vont nous tuer. Je me casse !

Josh : Ah non c’est trop tard ! Ici, ou tu frappes ou t’es frappé ! Mais personne ne sort !

Josh et Roger me poussent au milieu d’une pièce glauque, parmi d’autres jeunes et même des vieux qui sont manifestement utilisés comme des cobayes. Il y a du sang sur le sol et j’entends des râles étouffés. Tous ces mecs passent les uns après les autres entre les mains des caïds, qui s’amusent à leur taper dessus. Puis un gros mec vient leur montrer des prises spécifiques, des endroits à toucher sur le corps. Et tous, oui tous, ils tombent par terre comme des mouches. Est-ce qu’ils sont morts ?

Je commence à paniquer… mais qu’est-ce que c’est ce merdier ?! Comment Josh et Roger ont pu me traîner dans ce traquenard… J’hallucine, ils m’ont trahi ! Je ressens la même angoisse que dans mon rêve. Mons sang s’accélère et tape à la hauteur de mes tempes. Non ! Il me faut garder mon sang-froid ! Que faire ? Je respire comme pour me calmer. Puis je me rappelle et comprends maintenant pourquoi mes potes m’ont donné rendez-vous. Ces deux nases sont chargés de recruter de la chair fraîche pour que ces gros lourds s’entraînent à leur sport favori, cette fameuse technique de lutte qui permet d’anéantir l’ennemi à mains nues. On en avait parlé. Pour Josh et Roger, c’est le seul moyen de faire partie du gang. Une sorte de bizutage, un sésame ouvre-toi. Ça craint ! Vais-je en sortir vivant ?


 Postes récents

Archive

Follow Us

  • YouTube - Grey Circle
  • Facebook - Grey Circle
  • Facebook - Grey Circle
  • Instagram - Grey Circle